Letter by the New Speaker/ Lettre de la nouvelle porte-parole

Dear SNRD members, dear colleagues, dear friends

I’m very happy to introduce myself as the newly appointed speaker of SNRD Africa. It’s a pleasure and honor to take over this interesting task from Ousmane Djibo; a task I will fulfill as part of an engaged team with the two co-speakers Nadine Guenther and Andreas Schleenbaecker as well as Sophie Koch, who manages the network community within the secretariat.

SNRD Africa, comprising four working groups currently, is an ideal platform for the onboarding of new colleagues and steady improvement of our technical performance. But, as discussed during the SNRD conference in Pretoria, we still have to strengthen the collaboration between bilateral, global and sectoral programs, to get more out of the amazing potential we have in terms of synergies. New virtual formats such as the communities of practice, the sharepoint and of course our website will certainly be crucial in this respect.

I would also like to encourage the collaboration, the exchange and mutual learning between working groups, linking more systematically the work on natural resource management, biodiversity and climate change with the topics on agricultural productivity, food security and resilience.

My team and I are spinning ideas and we are open to suggestions on how to bring more innovations to our daily SNRD work: How can we actually carry out the sharing of methodologies, products and best practices? How can we best facilitate getting the various perspectives of two programs or from different countries? How can we actively gather ideas from other sectors and integrate them, ensuring they are relevant on a managerial or methodical level?

Looking back at the very positive dynamics and the interesting discussions at the SNRD over many years, one request has always come up: Encourage more the bilingualism to ensure that the experiences of our French speaking colleagues are equally heard. Working today in Cameroun, I understand even more how important it is to bridge the language gap.

An African proverb says: If you want to go fast, go alone. If you want to go far, go together! In that sense I am really looking forward to the collaboration with all of you!

About Michaela Braun

Michaela is geographer by training. From 1991-99 she worked at the Universities of Heidelberg and Frankfurt in research programs on agroeconomics and land tenure. With 10 years of experience as a technical adviser and project manager for natural resource management in Mali for of DED and GTZ, she was in charge of the Climate Support Program in South Africa from 2010-2014. Since then she manages a program on forestry and environment in Cameroon.

MichaeIa is actively involved in SNRD Africa meetings since 2004. She says she learned that “the most precious thing of this network is sharing and learning – and this under constant technical and managerial challenges as well as new strategic orientations.“

Read more on Michaela’s vision for the network and her experience with synergies within her diverse program.

Chers membres de SNRD, chers collègues, chers amis

Je suis très heureuse de me présenter comme la nouvelle porte-parole de SNRD Afrique. C’est un plaisir et un honneur de prendre en charge cette intéressante tâche d’Ousmane Djibo; Une tâche que j’accomplirai avec une équipe engagée composées de  deux vice porte-paroles Nadine Guenther et Andreas Schleenbaecker, ainsi que Sophie Koch, qui assurera le secrétariat et la gestion de la  communauté.

SNRD Afrique, qui comprend actuellement quatre groupes de travail, est une plate-forme idéale pour l’intégration de nouveaux collègues et favorise une amélioration constante de nos performances techniques. Mais, comme discuté lors de notre dernière conférence à Pretoria, nous devons toujours renforcer la collaboration entre les programmes bilatéraux, mondiaux et sectoriels, afin de tirer le meilleur parti du potentiel incroyable que nous avons en termes de synergies. Des nouveaux formats virtuels tels que les communautés de pratique, le SharePoint et bien sûr notre site Web seront certainement cruciaux à cet égard.

Je voudrais également encourager la collaboration, l’échange et l’apprentissage mutuels entre les groupes de travail en les invitant à faire  systématiquement le lien entre les thématiques relative à la gestion des ressources naturelles, la biodiversité et le changement climatique et celles qui concernent la productivité agricole, de la sécurité alimentaire et de la résilience.

Mon équipe et moi-même  sommes encore en train de cogiter et nous sommes ouverts à des suggestions sur la façon d’apporter plus d’innovations à notre travail au quotidien: comment pouvons-nous  mieux partager nos méthodologies, nos produits et nos bonnes pratiques? Comment pouvons-nous capitaliser les expériences réussies de différents programmes ou pays? Comment pouvons-nous collecter et intégrer activement des idées d’autres secteurs en vue d’améliorer nos méthodes de gestion?

Compte tenu de la dynamique très positive et des discussions intéressantes à la SNRD depuis de nombreuses années, un besoin a toujours été formulé, celui d’encourager davantage le bilinguisme pour que les expériences de nos collègues francophones soient également entendues. En travaillant aujourd’hui au Cameroun, je comprends encore plus combien  il est important de combler l’écart linguistique.

Un proverbe africain dit: Si vous voulez aller vite, allez seul. Si vous voulez aller loin, allez ensemble! Dans ce sens, je suis vraiment impatiente de collaborer avec vous tous!

À propos de Michaela Braun

Michaela est géographe de formation. De 1991 à 1999, elle a travaillé dans les universités de Heidelberg et de Francfort dans des programmes de recherche sur l’agro-écologie et le régime foncier. Avec 10 ans d’expérience en tant que conseiller technique et chef de projet sur la gestion des ressources naturelles au Mali pour le DED et le GTZ, elle a été responsable du Programme de soutien climatique en Afrique du Sud de 2010-2014. Depuis ce temps, elle gère le programme  forêt-environnement au Cameroun.

MichaeIa participe activement aux réunions de SNRD Afrique depuis 2004. Elle dit qu’elle a appris que : »la chose plus précieuse de ce réseau est le partage et l’apprentissage des défis techniques, managériaux et stratégique « .

Lisez plus sur la vision de Michaela pour ce réseau et son expérience avec des synergies au sein de son programme très diversifié.

Michaela Braun